Gitans     Chevaux    Abrivados    Eglise  Flamant  Madagascar  Maroc  Nues  Thaïlande   Expositions  Galerie à louer    



                      

                       Né à Bellegarde dans le Gard le 6 mai 1947, d'un père malade qui passait une grande partie de son temps à l’Hôpital  et d'une mère qui faisait jusqu'à 13 h de ménages par jour pour nous élever mon frère et moi 
J’ai grandi à Bellegarde ou je faisais déjà à l’âge de 8 ans toutes sortes de petits boulots au quotidien tel que:
 Cueillir des fleurs sauvages, des asperges, des amandes, ramasser des escargots, et tout cela je le vendais en faisant du porte à porte tous les jours!
Les samedi et dimanche, j’organisais des loteries également en porte à porte et je faisais jouer au sacqué dans les bars
Le sacqué consistait à faire gagner des lots, et le joueur pour gagner devait choisir une ou plusieurs cartes du jeu de 56 cartes en fonction de sa mise, il tirait une ballote dans un sac ou se trouvaient les 56 ballottes dans lesquelles était roulé un exemplaire de chaque carte, et avec un petit ustensile male, il l’enclenchait dans la ballote pour faire sortir la carte, et pour savoir s'il avait gagné !

À l'âge de 12 ans intéressé par la photographie, je me suis acheté mon premier Appareil photo, un Brownie flash  Kodak, que j’ai gardé des années et avec lequel j’ai réalisé un grand nombre de photos !

Lorsque j’ai quitté l’école à l’âge de 14 ans sans avoir rien appris, je suis allé travailler comme manœuvre dans des entreprises de travaux public, et cela jusqu'à mon service militaire  

Pendant tout ce temps, toujours passionné par la photo, j’ai appris à développer mes propres photos en noir et blanc puis en couleurs, et un jour alors que j’étais représentant de commerce et en arrêt de travail a la suite d’un accident de la circulation m’empêchant de conduire, une de mes relations qui avait une entreprise de photographie aux Saintes Maries de la mer et me sachant passionné, me proposa de lui donner un coup de main pendant mon arrêt de travail.
Lorsque je due réintégrer mon emploi, ce dernier me proposa de rester avec lui à l’année, et c’est comme cela que la photo ne fut plus uniquement ma passion, mais également mon gagne pain, et depuis ce jour je ne me suis jamais plus levé le matin pour aller travailler, mais pour faire des choses qui me passionnaient !

Je suis resté jusqu’en 1983 aux Saintes Maries de la mer ou j’avais crée une boutique, et ou j’ai fait des milliers de photos de Gitans, de Chevaux et d’Abrivados, avant de partir m’installer aux Antilles ou maintenant que je suis a la retraite, je vie a Arles .

N’hésitez pas me consulter :  claude.noyer01@gmail.com